Le projet de couple

Video

Le projet de couple

J’aimerais vous parler du projet de couple qui est en fait la destination de votre couple. J’avais traité ce sujet suite au mail d’une auditrice de mes podcasts qui m’avait écrit en me disant : « Angella, je suis à une période de ma vie où je ne sais pas très bien ce que je veux. J’ai envie de voyager, j’ai envie de m’ouvrir à plein de choses. Et mon mari est plutôt dans une volonté de se poser, être sédentaire, et je ne me sens pas très heureuse là-dedans, et je ne sais pas tellement quoi faire. »

Je lui ai donc parlé de ce qu’est le projet de vie. A mon sens, l’amour dans un couple n’est pas suffisant. Alors, il est évidemment une composante essentielle. Si vous n’aimez pas votre conjoint ou votre conjointe, ça ne sert à rien d’insister. Par contre, il faut bien savoir que le couple va traverser des étapes dans l’évolution de cet amour. Un amour qui va d’abord être passion, pour devenir ensuite un amour profond. Parce que dans les premiers mois d’une relation, vous ne connaissez pas l’autre, l’autre ne vous connaît pas.

Donc, vous êtes vraiment dans une forme d’aveuglement, parce que c’est bien ça qu’il se passe, qui fait que vous allez surtout voir les bons côtés de cette personne-là. Et avec le temps, parce que vous allez la découvrir, vous allez remarquer ce qui va, ce qui ne va pas, ce qui cloche, ce qui ne cloche pas. En gros, vous allez vraiment voir la personne telle qu’elle est, et non plus derrière le voile de vos illusions.

Et donc, qu’est-ce qui fait qu’un couple reste ensemble mis à part l’amour évidemment ? Eh bien, c’est ce qu’on appelle le projet de couple. Le projet de couple, c’est concrètement : est-ce qu’on va dans la même direction ?

Pour essayer d’expliquer les choses simplement, on a tous besoin d’avoir un but, vous avez tout simplement besoin de savoir où vous allez. Parce que s’il n’y a pas de destination, il n’y a pas de voyage. C’est quelque chose que je dis souvent.

Certaines personnes ont déjà réagi en disant : « Non, moi je ne suis pas d’accord. Je n’ai pas besoin de savoir où je vais ». C’est un positionnement que je respecte, mais ce n’est pas un positionnement que je partage, ne serait-ce que parce que mon métier me prouve que les personnes qui ne savent pas où elles vont, qui ne se posent jamais aucune question, donc qui ne cherchent pas le sens de leur vie, ne trouvent justement aucun sens à leur existence.

Et c’est là aussi qu’à partir d’un moment, on va finir par être confronté à une crise existentielle, parce qu’on va se demander : « mais qu’est-ce que je fais, qu’est-ce que je veux, pourquoi je suis là ? ».

Tout ça, c’est simplement parce qu’on n’a pas la destination. Et donc dans un couple, on ne sait évidemment pas ce que va devenir notre histoire. On rencontre quelqu’un, ça peut très bien se passer pendant les premiers mois, voire quelques années, et puis à un moment, tout s’effondre. Souvent, ça s’effondre parce qu’il n’y a pas de projet de couple commun. Aujourd’hui, la tendance c’est : rencontrer quelqu’un, il y a une attirance physique, on rigole bien, on passe des moments ensemble. Ça se passe bien, on ne se prend pas la tête, c’est sympathique.

Mais si à un moment, vous ne vous assurez pas que cette personne-là partage ce qui vous fait vraiment vibrer, et que vous pouvez partager avec elle l’essentiel de ce qui vous fait vibrer, ça ne marchera pas.

Le projet de couple, c’est être honnête avec soi-même et être capable de dire : voici ce que moi je veux de ma vie, de mon chemin qui ne regarde que moi. Parce qu’on est avant tout des êtres seuls. On crée du lien avec les autres, mais on est d’abord en lien avec soi. Donc voilà ce que je veux, voilà ce que sont mes idéaux. Et toi, qu’est-ce que tu peux m’apporter, et comment nos deux idéaux peuvent fusionner pour créer une entité couple dans laquelle toi et moi allons être à l’aise.

Le projet de couple permet d’être vraiment certain que cette personne et vous avez un avenir. Cette notion d’avenir peut être réellement multiple. Ça peut vouloir dire : construire une maison, avoir des enfants, voyager. Ce sont toutes ces choses-là que vous allez expérimenter au quotidien et, je dirais, qui vont représenter la construction vers laquelle vous allez aller, qui vont déterminer si votre couple est viable ou non sur du long terme.

Moi par exemple, avec le métier que je fais, j’ai besoin de quelqu’un qui soit ouvert à mon activité. Ça ne veut pas dire qui la partage, mais qu’il soit ouvert à mon activité, à ma passion, à ce que je fais. J’ai aussi besoin de quelqu’un qui aime voyager, qui aime découvrir de nouvelles choses, parce que ça fait intrinsèquement partie de moi. Si demain, je rencontrais quelqu’un qui n’aimait rien de tout ça, ça ne marcherait pas. Je pourrais essayer de me persuader du contraire dans les premiers temps. Mais le fait est qu’à un moment, on arriverait au bout.

J’ai assisté il y a quelques semaines à une soirée d’entrepreneurs à Auckland, et j’ai fait la rencontre d’une personne très intéressante : un homme qui est dans le webmarketing qui était là avec sa compagne. Nous avons eu une très belle connexion humaine et il m’a dit à un moment, c’est extrêmement frustrant parce que ma compagne ne comprend pas tout ça. Ça fait deux ans qu’ils sont ensemble, et il commence à ressentir une frustration parce que ce qui fait partie des choses importantes pour lui dans sa vie, il ne peut pas le partager avec elle.

Alors, vous allez me dire que la différence est enrichissante. Je suis tout à fait d’accord avec vous. Mais parfois certaines choses nous sont tellement importantes que vous avez le besoin de pouvoir les partager avec l’autre, que vous avez besoin de pouvoir exprimer votre joie : j’ai lancé un produit, j’ai fait ceci, j’ai lancé tel projet. Et que l’autre puisse comprendre de quoi vous parlez, quels sont les enjeux… et se réjouir vraiment pour vous. Si en face de vous, vous avez peut-être quelqu’un qui a toute la bienveillance du monde, mais qui ne vous comprend pas, un jour ou l’autre vous serez frustré. Et je fais partie des personnes qui pensent que dans un couple, on ne peut pas se dire : je ne mélange pas ceci, je ne mélange pas cela. Je ne partage pas ci, je ne partage pas ça. Parce qu’on est dans la demi-mesure.

Ou alors, sauf si vous vivez une histoire temporaire, que vous en êtes conscient, et que, je l’espère, vous avez dit à l’autre personne que vous en étiez conscient, autrement ça ne marchera pas sur du long terme.

Donc cette notion de couple, c’est vraiment : est-ce que nous regardons tous les deux dans la même direction, est-ce qu’on est certains aujourd’hui qu’on veut les mêmes choses. Cela ne veut pas dire exactement les mêmes choses, cela ne veut pas dire qu’on doit aimer tout pareil.

Est-ce que ce qui est fondamental pour moi, je suis persuadé de pouvoir le partager avec toi, de façon à ce qu’on soit tous les deux, heureux, équilibrés ? Est-ce que ce qui est fondamental pour moi et ce qui est fondamental pour toi, nous pouvons le partager ensemble ? Elle est vraiment là la question, je pense que s’interroger sur le projet de couple assez régulièrement c’est important.

C’est important de se dire, est-ce que toi tu es heureux ? Qu’est-ce que tu aimerais qu’on change dans notre vie ? Est-ce que tu aimerais qu’il y ait des choses qu’on bâtisse ? Comment pouvons-nous aller plus loin dans notre quotidien ? C’est important pour voir si on vibre toujours à la même fréquence et si on a toujours les mêmes envies.

Parce que vous, il y a dix ans, ce n’est pas vous aujourd’hui. Même vous il y a un an, ce n’est plus vous aujourd’hui. Peut-être que vos envies, que vos désirs ont évolué et il est important de vous assurer que cela correspond bien aux désirs et aux envies de votre partenaire. De cette façon-là, vous pourrez continuer à avancer tranquillement.

Le projet de couple évidemment signifie compromis. Je pense qu’il est illusoire de penser tout le temps qu’on va avoir les mêmes envies que l’autre.

Parfois, on n’aura même jamais les mêmes envies. Par contre, l’important c’est d’arriver à trouver une osmose, un équilibre dans tout cela. Arriver à faire que chaque partenaire se sente à l’aise, respecté, accueilli. Et surtout qu’il y ait toujours du partage.

Par exemple, si votre conjoint aime courir et qu’il a prévu de faire un marathon extrêmement important, vous vous n’avez peut-être pas envie. Mais ça peut devenir d’une certaine façon un projet de couple par le soutien que vous allez lui apporter, les encouragements, le fait que vous allez vous intéresser à cette passion. Et donc, la préparation de ce marathon peut être quelque chose que vous faites finalement à deux. Et donc ça donne de la valeur à votre histoire, ça crée encore plus de liens, ça crée encore plus d’amour.

Donc, n’hésitez pas à vous demander, est-ce qu’on va bien dans la même direction ? Est-ce qu’il n’y a pas des différences qui sont trop importantes entre nous et qui font que l’un ou l’autre se sente biaisé ? Parce qu’au final, c’est comme ça que naissent les reproches : « regarde ce que j’ai fait pour toi ». « Regarde ce que j’ai sacrifié pour te faire plaisir ». Et personne ne vous demande de vous sacrifier.

Si vous sacrifiez, c’est votre responsabilité. C’est en cela que s’interroger sur le projet de couple est extrêmement important, et permet vraiment de créer un rapport de confiance et d’harmonie dans une histoire.