Le Prana, l’Energie de guérison

Le Prana, l’Energie de guérison

Tout ce qui vit est mû par une seule et même énergie, le Prana.


Prana, Prana-thérapie et hygiène énergétique

Le mot Prana, qui nous vient du sanskrit, signifie littéralement le mouvement « Pra » du souffle « Na », ce dernier devant être envisagé comme un souffle de vie. Nous pouvons donc dire qu’il s’agit d’une énergie ou une force en constant mouvement.

Le Prana est appelé Energie universelle ou Divine car il est l’essence de toute vie qu’elle soit humaine, animale ou végétale. Il est partout, que ce soit dans l’air que l’on respire, le soleil qui nous éclaire, la terre, la nature ou ce que nous ingérons.

Il s’écoule au sein de notre organisme par l’intermédiaire des nadis et a entre autres les fonctions suivantes:

  • fournir au corps l’énergie dont il a besoin pour fonctionner
  • permettre le processus d’élimination des toxines;
  • distribuer l’énergie de nutrition (ce que l’on ingère)
  • équilibrer les chakras

Le défaut d’harmonisation des corps subtils (nous avons sept corps subtils ou énergétiques autour de notre corps physique) conduit à leur impossibilité d’absorber correctement le Prana. Ils ne peuvent donc plus jouer leur rôle de protection, ce qui permettra à la maladie de stagner à leur niveau puis de contaminer le corps physique si l’équilibre énergétique n’est pas rétabli.

Nous pouvons donc voir le Prana comme le combustible qui permettra à notre organisme d’assurer ses fonctions correctement et il est facile d’intégrer le fait qu’un simple désordre dans son écoulement puisse avoir des répercussions importantes sur notre bien-être général.

Lors des séances de guérison physique que j’effectue, le Prana nettoie les corps subtils et les chakras. Cela permet également de déceler en amont les différents troubles physiques prêts à se manifester, et de les traiter.

Douleurs, fatigue, angoisses et autres troubles trouvent leur source dans un défaut de circulation de l’Energie. Vous insuffler le Prana, c’est nettoyer,réparer, colmater et harmoniser chacun de vos corps subtils afin que vous puissiez baigner dans cette énergie de vie indispensable à votre bien-être.

Voici quelques conseils pour vous assurer d’une bonne hygiène énergétique.

Le Prana et l’alimentation

Comme dit précédemment ce que nous ingérons est vecteur d’énergie, cela signifie que bien se nourrir est une nécessité car s’alimenter avec des aliments de mauvaise qualité ne fera que détruire petit-à-petit votre organisme par l’apport d’énergies basses ou nocives.

J’ai toujours choisi la voie du milieu, c’est-à-dire que j’écoute les besoins de mon corps sans me priver de quoi que ce soit, bien que j’aie fait le choix depuis un certain temps d’adopter une diète hypotoxique afin de préserver mon organisme (je vous invite à découvrir les travaux du docteur Jean Seignalet si vous souhaitez en savoir plus).

Je vous conseille donc d’écouter vous aussi votre corps et ses besoins, mais je vous transmets quelques bases alimentaires pouvant vous permettre d’assimiler l’énergie la plus pure pour votre organisme:

  • bannir les boîtes de conserve qui détruisent la radiation énergétique des aliments ;
  • éviter de la même façon les produits surgelés ;
  • éviter ou bannir le lait de vache et ses dérivés, que l’organisme de l’Homme adulte n’est absolument pas apte à digérer correctement, sans oublier que le lait est souvent à la base des problèmes de peau par exemple, tout comme des maladies articulaires ;
  • éviter les produits industriels, dont l’apport énergétique ne représente que peu d’intérêt ;
  • manger au rythme des saisons. La nature, bien faite, produit des fruits et légumes en adéquation avec ce dont le corps a besoin selon les températures qu’il fait.
  • éviter les produits transformés, que votre corps a beaucoup de mal à digérer
  • bannir ou éviter le plus possible la viande rouge

Suivre ces quelques conseils alimentaires permet de tirer pleinement profit du Prana que contiennent les aliments et contribue ainsi à garder une bonne forme.

Le Prana et l’ancrage

L’ancrage, par cette connexion consciente à l’énergie de la Terre, fait partie des techniques permettant un renouvellement énergétique et donc une bonne absorption du Prana.

Il existe différentes techniques d’ancrage, celle que je vous recommande de par sa facilité d’utilisation est de simplement imaginer, avec en tête la ferme volonté de vous ancrer, que de solides racines sortent de la plante de vos pieds pour aller se diriger au centre de la Terre.

Par ces racines vous pouvez demander que toutes les énergies, tensions et peurs qui ne vous sont pas profitables s’écoulent pour être transmutées par la Terre, et qu’en échange vous receviez l’énergie de vie, le Prana, qui vous revitalise et vous protège.