La voyance

La voyance

Adorée par certains, critiquée par d’autres, la voyance est un outil précieux de développement personnel si elle est bien utilisée.


La voyance au fil du temps

La voyance est un art ancestral qui n’a cessé d’évoluer. Il s’agit de la capacité de prédire l’avenir grâce à des perceptions extra-sensorielles ou des supports comme le pendule ou les cartes. C’est un art qui est pratiqué depuis plusieurs siècles et qui s’exprimait de façon différente selon les civilisations.

La voyance ou faculté de divination est une activité qui s’est exprimée de façon récurrente au fil de l’Histoire et au sein de toutes les civilisations. Des reliques de tablettes divinatoires prouvent qu’elle était déjà pratiquée par la civilisation sumérienne en l’an – 4 000 avant Jésus-Christ.

Jusqu’au IVème siècle, les Grecs procédaient à l’examen des entrailles des animaux afin de connaître les évènements futurs. En Asie à la même époque on utilisait la technique du jet de pièces pour obtenir des réponses sur son avenir. Au Moyen-Age en Occident on étudiait les astres.

La préoccupation du lendemain a toujours fait partie de l’Homme.

De nos jours nous pouvons distinguer plusieurs catégories de voyants comme les cartomanciens qui tirent les cartes, les clairvoyants qui ont des flashs, les clairaudients qui « entendent » les réponses à leurs questions ou encore des voyants possédant plusieurs de ces capacités à la fois.

Il y a aussi les astrologues qui arrivent à faire ressortir, selon une connaissance précise de la carte du Ciel d’une personne, les grands évènements qu’elle sera amenée à vivre au cours de son existence.

Dans certains pays comme l’Afrique ou encore l’Indonésie les voyances sont effectuées par des personnes qui entrent en transe à l’aide de prières ou de décoctions de feuilles et vont chercher dans le monde des esprits les réponses aux questions qui leur sont posées.

A quoi sert la voyance ?

Même si elle est aujourd’hui bien souvent pointée du doigt, la voyance est pour moi un art merveilleux.

J’ai une approche responsable de la voyance, c’est-à-dire qu’à mon sens elle n’a d’intérêt que dans la notion de futurs probables, donnant ainsi au consultant (celui qui consulte), un éventail de possibilités qui s’offrent à lui au moment de la consultation et en l’éclairant vers les voies qui lui seront les plus favorables.

Je parle de futurs probables (et au pluriel) en ce sens que nous écrivons notre destin à chaque seconde. Une décision, une action, une parole, tout peut changer le cours de notre existence. Dès lors que l’on a conscience de cela, on comprend qu’il est possible de transformer le cours de notre vie à tout moment car rien n’est jamais figé.

Je peux vous donner un exemple très simple. Admettons que vous alliez consulter une voyante pour une problématique d’ordre professionnel et qu’elle vous prédise un changement de poste dans l’année à venir. Si de votre côté vous ne faites pas les démarches nécessaires sa prédiction ne se réalisera pas. Vous pouvez être tenté de penser que si une prédiction est inscrite c’est qu’elle va forcément se réaliser, mais en fait il s’agit de la prédiction ayant le plus de chances de se réaliser au moment où vous consultez. C’est la probabilité la plus grande selon là où vous en êtes de votre chemin de vie.

Peut-on croire en la voyance ?

Ma position est qu’il ne faut pas nécessairement croire en la voyance mais plutôt accueillir les prédictions qui nous sont faites comme des conseils que l’on est libre de suivre ou non, et comme des lumières dont on constatera le bien-fondé ou non par la suite.

Dans l’exercice de mon activité je me refuse à donner une consultation de voyance plus de deux fois par an à la même personne, tout simplement parce que je ne souhaite pas créer ou entretenir une forme de dépendance chez mes consultants et surtout, je veux qu’il gardent bien en tête que quels que soient les éléments ressortant durant la consultation, ils restent en possession de leur libre-arbitre.

Pourquoi ne faut-il pas croire à 100 % à une prédiction ? Tout simplement parce que d’une part la voyance n’est pas et n’a jamais été une science exacte, et d’autre part parce que seul l’avenir vous montrera si la prédiction était juste ou non en fonction de la manière dont les évènements se dérouleront dans votre vie.

Pourquoi certaines prédictions ne se réalisent-elles pas ?

Il y a à mon sens plusieurs facteurs :

  • le voyant en lui-même : il y a certes des personnes se disant voyants mais qui ne le sont absolument pas, mais en-dehors de ce cas-là même un excellent voyant peut prédire de manière erronée, tout simplement parce que l’art de voir l’avenir est avant tout l’art de l’interprétation. Quel que soit le support qu’il utilise, le voyant peut mal interpréter les signes qui lui sont envoyés car le mental, qui analyse, n’est pas infaillible. Dans le cas des voyants n’utilisant pas de supports, le mental vient aussi filtrer les informations transmises par les guides spirituels, donc cela peut créer des inexactitudes. Il en est de même si le voyant est particulièrement fatigué ou plus généralement que son taux vibratoire est bas.

  • Le positionnement du consultant : en rapport à ce que je vous ai expliqué plus haut, nous sommes les seuls responsables de notre chemin de vie donc si nous n’actionnons pas certains leviers pour obtenir ce que nous souhaitons, cela n’arrivera pas par magie. Cela est exact pour le travail mais aussi pour les rencontres, si un voyant vous voit rencontrer quelqu’un mais que vous ne sortez pas de chez vous, il est peu probable que cela se produise…

  • Les attentes du consultant : certaines personnes souhaitent tellement obtenir une chose qu’elles vont transformer les prédictions qui leur sont faites à leur avantage. Ou elles vont vouloir précipiter les évènements, ce qui va donc anéantir la prédiction. Je peux vous donner l’exemple d’une personne qui m’avait interrogée sur un homme qu’elle venait de rencontrer. Les élements qui m’ont été transmis pendant la voyance étaient très positifs mais je lui avais dit de ne surtout pas brusquer cet homme car il avait besoin de beaucoup de temps pour s’ouvrir à la notion de construction à deux. Suite à cette prédiction ma consultante s’est empressée de proposer une vie commune à cet homme… ce qui l’a fait fuir immédiatement car il n’était absolument pas prêt à ça. Cet empressement a donc annulé la prédiction de réussite.

  • La question posée : il est parfois difficile de répondre à certaines questions qui sont trop précises. Par exemple si vous recherchez un emploi le voyant peut vous dire qu’il voit bien la signature de contrat. Mais si vous essayez de savoir si ce sera dans l’entreprise A ou dans l’entreprise B, ce peut être plus compliqué d’avoir une réponse franche. De la même façon les questions en lien avec la localisation ne permettent que rarement d’obtenir une réponse fiable. On peut sentir un déménagement, un climat, mais rarement le nom d’une ville ou d’un pays.

Sous combien de temps se réalisent les prédictions ?

Il est important d’aborder la notion de temporalité en voyance. En effet, nous voulons tous savoir à quel moment les évènements annoncés vont se produire. Le consultant doit pourtant garder en tête qu’il n’existe pas d’espace-temps au niveau spirituel et qu’ainsi un évènement prédit semblant immédiat peut se produire quelques semaines ou quelques mois plus tard.

Nous avons également nous-même une influence directe ou indirecte sur le délai de réalisation de certaines prédictions. Par exemple, une personne à qui on annonce la signature imminente d’un contrat de travail et qui arrête d’en chercher en se disant que c’est gagné d’avance sera forcée de constater que ledit contrat tardera grandement à arriver. D’une autre manière, certaines personnes font une telle fixette sur une prédiction qu’elles bloquent les énergies, retardant ainsi sa réalisation. Beaucoup de personnes vont par exemple être en quête d’un partenaire pendant des mois et puis un jour, souvent par ras-le-bol, vont laisser cette attente de côté pour se focaliser sur autre chose. C’est souvent à ce moment-là qu’elles vont rencontrer quelqu’un car elles sont alors “libres” au niveau des énergies pour laisser la place à cette personne.

Comment tirer le meilleur d’une consultation de voyance ?

Je conseille toujours de noter ou d’enregistrer les consultations de voyance, tout simplement pour être sûr de ne rien oublier et de pouvoir dans le temps vérifier l’exactitude des prédictions.

En ce qui concerne le lien avec le voyant en lui-même, méfiez-vous de ceux qui vous posent tout un tas de questions. Ce n’est pas à vous de lui raconter votre vie, mais à lui de vous dire ce qu’il ressent. Et certaines personnes malhonnêtes se servent de ce que vous leur dites pour faire des pseudo prédictions qui ne sont en fait que des déductions. De la même manière, de faux voyants brodent leurs consultations de vérités pouvant s’appliquer au plus grand nombre de type “vous avez beaucoup souffert dans votre vie” ou “vous vous sentez seul”. Usez de votre discernement.

Respectez aussi le fait que certains voyants ont besoin que vous leur posiez d’abord des questions afin de déclencher leurs flashs. Les lectures à l’aveugle ne sont pas toujours simples, donc prévoyez des questions à poser. Une consultation se prépare.

Si le voyant utilise des cartes et que vous le voyez à son cabinet, n’essayez sous aucun prétexte d’interpréter les cartes à sa place même si vous connaissez le jeu qu’il utilise !!! Derrière une carte et sa signification il y a avant tout l’intuition du voyant, et c’est ça qui fait toute la différence. De même, abstenez-vous de poser des questions pièges ou de donner des renseignements erronés car d’une part ce n’est pas respectueux, et d’autre part vous ne pourrez pas vous plaindre que les réponses aient elles aussi été erronées…

Soyez prêt à tout entendre. On ne consulte pas pour entendre ce que l’on souhaite, mais pour avoir une vision objective sur les choses. Donc si vous n’êtes pas disposé à recevoir certaines informations, précisez-le à l’avance au voyant, ou abstenez-vous simplement de consulter.

Il n’y a que le temps qui vous prouvera que votre voyance était exacte ou non.

On a parfois tendance à penser que parce qu’un voyant capte bien le passé et le présent, c’est qu’il est juste sur l’avenir. Ou que parce qu’il a prédit de bonnes choses, c’est que la consultation était réussie. Mais c’est parfaitement inexact et il s’agit le plus souvent du contentement de notre ego, ravi d’être rassuré. Même si une prédiction ne vous convient pas ou qu’elle vous semble totalement improbable, notez-la et laissez le temps faire les choses.

Enfin, lorsque des prédictions moins positives vous sont livrées, il faut garder en tête que rien n’est jamais figé et surtout que tous les évènements que vous vivez ont pour but de vous faire grandir et de vous amener vers quelque chose de mieux, même s’il faut en passer par des périodes quelque peu difficiles. Accepter les difficultés en étant conscient qu’elles ne sont que temporaires, c’est déjà les surmonter.

Pour terminer, je dirais que la voyance a beaucoup à vous apporter si vous savez garder les pieds sur terre. Mon ultime conseil est de toujours comparer les prédictions qui vous sont faites avec la réalité des choses.

Si vous êtes avec une personne qui vous manque de respect ou qui ne vous rend simplement pas heureux, ce n’est pas parce qu’un voyant vous prédit que cette personne changera que vous devez vous y accrocher. Encore une fois la voyance n’est pas une science exacte, et j’ai tendance à dire que ce qui doit vraiment arriver arrivera de toute manière donc il est inutile de faire le sacrifice de votre bien-être pour de simples espoirs.