Décider pour réussir sa vie

Décider pour réussir sa vie

La seule chose qui distingue les personnes qui réussissent et les autres est la capacité qu’ont les premières à prendre des décisions.


J’ai toujours été observatrice, me posant des questions très jeune sur les différences de parcours entre les gens. Au-delà des facteurs socio-culturels, j’étais intriguée par le fait que certaines personnes soient capables de matérialiser tout ce qu’elles souhaitent lorsque d’autres semblent condamnées à un éternel recommencement, à un chemin de vie quelque peu plat et jalonné d’échecs.

Un jour j’ai compris..

Ce qui distingue les personnes qui réussissent de celles qui n’y parviennent pas, c’est la capacité à décider. Je ne parle pas d’une décision prise sur un coup de tête ou par défiance. Je parle encore moins d’une décision de bienséance. Je parle de la décision qui vient du plus profond de vos entrailles. Celle qui est prise parce qu’on est arrivé au bout de ce que l’on pouvait supporter, au bout de de sa capacité à se contenter de la médiocrité, et qu’on a décidé de vivre vraiment.

Tant de personnes sont bercées par des croyances limitatives dès le plus jeune âge. La vie est dure, c’est difficile de s’en sortir, quand une galère arrive d’autres suivent, il faut se contenter de ce que l’on a, il ne faut pas être trop gourmand, il ne faut pas paraître trop intéressé par la réussite sous peine d’être taxé de matérialiste ou d’arriviste… La vie humaine se résumerait donc à se contenter de l’à-peu-près ?

Vous seul choisissez votre réalité, celle que vous décidez de vivre, ou de subir au quotidien

Bien que nous évoluions tous au sein de réalités différentes (ce qui est vrai pour moi ne l’est pas forcément pour toi puisqu’il existe entre nous une différence de taille qui est notre histoire), nous avons exactement le même pouvoir sur notre existence.

A partir du moment où nous décidons de ne plus nous contenter d’une attitude contemplative face à notre vie, nous devenons capable d’actionner les mécanismes internes permettant de réaliser nos projets.

Tout vient de l’intérieur

C’est notre décision qui nous poussera à nous battre pour que demain ne ressemble pas à ce que nous vivons ou avons vécu. C’est cette même décision qui nous permettra de ne pas baisser les bras face aux difficultés, nous rappelant notre promesse faite à nous-même de prendre en main notre existence. La décision, c’est aussi ce qui réveille la partie la plus forte que nous abritons, celle qui n’a plus peur d’affronter ses démons, de prendre la pleine responsabilité sur les évènements qui viennent à elle, de ne plus se contenter de ce qui lui est inconfortable.

Sur un aspect plus spirituel, la décision est ce qui permet d’attirer à soi les circonstances favorables, les bonnes personnes, les synchronicités, tout simplement parce que notre esprit est totalement dirigé vers ce but à atteindre, que nous ne permettons pas qu’une voie contraire vienne entraver nos projets et qu’ainsi, la pensée étant créatrice, bien souvent les évènements s’enchaînent de la manière qui nous est la plus profitable.

Alors comment décider ?

Je ne pense pas qu’il existe une méthode infaillible pour aider une personne à prendre une décision, tout simplement parce que si cette dernière ne vient pas de la profondeur de son être, elle ne s’y tiendra pas. Vous pouvez par exemple lui offrir la formation la plus coûteuse pour lui permettre de rentabiliser son activité, si elle n’a pas décidé de réussir elle n’ira pas au bout ou n’appliquera pas les conseils qui lui seront prodigués.

De même, il est impossible de pousser une personne à se prendre en main et se lancer dans la réalisation de ses projets, car si elle n’a pas décidé d’arrêter d’envier la réussite des autres pour construire la sienne, là non plus elle ne réagira pas ou ne tiendra pas sur le long terme.

Il y a également ceux qui attendent que la réussite ou l’abondance leur vienne par d’autres, qui vivent dans un fantasme ou par procuration une existence qui aura vite fait de s’écrouler comme un château de cartes à la première intempérie. Et ces gens stagnent.

Personne n’est « bien-né ». On peut venir d’une famille richissime mais être extrêmement malheureux. On peut avoir des facultés intellectuelles plus élevées que la moyenne mais ne jamais les exploiter. Tout est question de ce que l’on veut faire de sa vie.

Avancer vers la prise de décisions, c’est commencer par se poser deux questions : si on me donnait le choix, vivrais-je la vie que je vis aujourd’hui et si non, quels aspects aimerais-je changer ? quelle est la vie que je veux vraiment ?

C’est en relevant les incohérences de l’existence que vous menez avec vos ambitions profondes, en acceptant de vous confronter aux peurs qui vous paralysent et en comprenant que nul n’est voué à d’éternelles difficultés que vous nourrirez l’envie, la force et la détermination qui vous permettront de prendre les décisions qui pourront changer votre vie.